La Saint-Sébastien de Bayenghem, fondée en 1622

 

Position de l'archer pour le tir à la perche ( objet en bronze )

Un "oiseau" : "panache d'honneur"

"Situé sur l'axe Calais-St Omer, dans le Nord de la France, Bayenghem est un village de 700 habitants.

La St Sébastien de Bayenghem ( Pas de Calais, canton d'Ardres) est une association d'une quarantaine de membres qui a pour but la pratique du tir à l'arc à la perche verticale.

Si vous passez sur la RN43 qui relie Calais à St Omer ou sur l'autoroute A26, vous ne manquerez pas d' apercevoir 3 étranges mâts d'une trentaine de mètres qui semblent narguer les cieux, sur un plateau dominant le village.

Ces perches sont surmontées d'une « pyramide » elle-même garnie d ' « oiseaux » qui sont en fait des cylindres de bois (4 à 5 cm) surmontés de plumes et perforés d'un trou conique qui permet de les fixer sur la pyramide. Le but du jeu étant, bien entendu, de les faire choir.

Le tir à l'arc à la perche verticale est une discipline tout à la fois sportive, sociale et de loisirs. Les stands de tir à l'arc se situent essentiellement en Flandres et dans une partie de l'Artois. Sa pratique remonte au Moyen-Âge. Elle a sans doute pour origine l'entraînement des compagnies d'archers au sein des milices bourgeoises instituées par Louis VI dans les villes au XIIème siècle.

 

 

Une autre vue du stand de la Saint-Sébastien : au premier plan la perche coulissante, au second plan les deux autres perchesd'un modèle plus classique puisqu'elles peuvent basculer.

accueil